www.aviso-asbl.be

AVISO-Logo-400px.jpg

Contexte et historique

Cela avait été la stupéfaction la plus totale, lorsqu'on avait découvert que l'un des dirigeants de l'Ordre du Temple Solaire (OTS) était belge. Car cette secte allait tuer 74 de ses membres (dont deux adeptes belges) entre 1994 et 1997, souvent sous forme de meurtres maquillés en suicides collectifs, au Canada, en Suisse et en France. On avait même déploré la mise à mort rituelle d'un bébé de 3 mois...

On s'était surtout rendu compte que, en Belgique et tant du côté de l'information sur le phénomène sectaire que de celui de la répression et même de l'aide apportée aux victimes, les choses étaient plus que lacunaires.

Le monde politique avait réagi en mettant sur pied une commission d'enquête parlementaire (1996/1997). L'une de ses recommandations visait la création d'un Centre d'avis et d'information sur les organisations sectaires nuisibles. Le CIAOSN fut effectivement créé par une loi du 2 juin 1998. Côté information, les choses sont donc en bonne voie, car ce Centre fonctionne bien.

Du côté de la répression aussi, il y a progrès. La "loi Frédéric" sur l'abus de faiblesse, qui permet d'incriminer plus facilement les gourous (entre autres), a été publiée au Moniteur Belge le 23 janvier 2012.

En revanche, l'aide aux victimes des sectes est restée balbutiante, malgré de louables initiatives privées (on salue par exemple la mémoire de Julia Nyssens). Voilà pourquoi nous avons souhaité lancer AViSO, dans l'espoir d'apporter une aide concrète à celles et ceux qui en ont besoin.

AViSO - Aide aux victimes des sectes - asbl   |   16, rue de la Charrette - 4130 Tilff   |   0494 31 22 01   |   contact@aviso-asbl.be
Copyright www.aviso-asbl.be © 2013 - 2015. All Rights Reserved.

Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez notre politique d'utilisation des cookies.